La déprimante de Cambridge

A nos yeux brûlés par les écrans, l’annonce de la semaine fut le renoncement de l‘Encyclopedia Britannica : après 244 ans de gutembergies, LE réceptacle du savoir anglo-saxon se consultera désormais uniquement en ligne, de quoi encore mieux brûler nos mirettes. Fini donc les 24 tomes à renouveler régulièrement. Les bouleaux finlandais lui diront merci, les […]

Lire la suite La déprimante de Cambridge