Die kleine Baigneuse

Malgré l’ injonction de la Bundesverfassungsgericht (ach que ce nom est peau), l’UE semble sauvée. En fait, nous devrions peut-être écrire « grâce à l’injonction. Comme nous l’écrivions dans notre post précédent, l’Allemagne s’était créé un problème, c’était à elle à le résoudre. Elle l’a fait. La manière par contre ressemble au scénario du « Petit Baigneur » […]

Lire la suite Die kleine Baigneuse

Der Bundesverfassungsgerichtspyrrhussieg

c’est long, hein ? Ça fait 40 caractères, soit 15 de plus qu’anticonstitutionnellement. Et ce n’est peut-être pas un hasard : Twitter, excellent réseau social pour qui sait s’en servir, a publié hier la liste des « conseillers » utilisés par la cour constitutionnelle teutonne pour prononcer son verdict inique du mardi 5. Comme le faisait très justement […]

Lire la suite Der Bundesverfassungsgerichtspyrrhussieg

Error404.eu

Nous, on n’y croyait pas. On se disait : » C’est tellement énorme, ils n’oseront jamais ». Mais eux ont appliqué l’adage : « plus c’est gros, plus ça passe ». En ce lendemain de 11 septembre, ils viennent donc de détruire le web européen. « Ils », ce sont nos têtes dé-pensantes de Strasbourg. Ils y avaient déjà commis le GDPR, première […]

Lire la suite Error404.eu

Quandcommencele21esiècle.eu

Depuis deux ans, l’Europe sert de proxy à un mot un tantinet galvaudé : CRIIIIISE. S’il est vrai que les problèmes actuels trouvent leur origine dans les subprimes américains, il est tout aussi vrai que nous sommes davantage impactés parce qu’incapables d’en sortir par le haut. Austärität über Alles ne fonctionne pas. Quand 27 pays se […]

Lire la suite Quandcommencele21esiècle.eu

Pas de question, mauvaise réponse

La semaine dernière, les eurodéputés ont voté : à leur grande majorité, ils ne veulent plus de Strasbourg. C’est Brüssel über alles, circulez il n’y a rien à voir. Tout cela serait plutôt anecdotique s’il ne s’agissait d’une réponse complètement erronée à un problème qu’on ne leur a pas posé. Conséquence prévisible, la réponse est aux […]

Lire la suite Pas de question, mauvaise réponse