Tant qu’on a la santé…

 Voici revenu le moment des platitudes et autres banalités, des vœux présentés par tradition ou intérêts mercantiles ou parce qu’on les a envoyés l’an dernier, sinon ils vont croire qu’on est fâché. Je présente donc, de manière désintéressée et avec sincérité, mes meilleurs vœux à tous les gens intellectuellement honnêtes. Suis-je naïf ? J’ai l’impression que leur nombre augmente à nouveau.

 L’autre tradition, début janvier, consiste à prendre de « bonnes résolutions », tous les JT vous l’ont faite. Comme je ne fume pas et pratique le VTT, je vous évite le côté neuh neuh de la chose. J’ai partagé mes résolutions en deux groupes de cinq, l’un positif, l’autre négatif.

Lire la suite