2017et bonne santé aussi.

A présent, on sait : 2016 a été une année de m…e. A quoi s’attendre pour les 364 jours à venir ?

Les constantes sont connues : Trump et Brexit, élections en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, entre autres.

Ensuite, on sait aussi que les champs phlégréens, super volcan au sud de Naples, sont en train de gonfler, les émissions sont bien plus chaudes, les taux de CO augmentent aussi. Donc, on risque très bientôt une giga-explosion volcanique qui plongera la Terre dans un hiver d’au moins un an.

De plus, on sait qu’avec chaque année, la probabilité d’être heurté par un astéroïde augmente. Or nous ne sommes absolument pas près. En 2016, plusieurs corps célestes ont frôlé la Terre. Certains ont été détectés très tard et sont passés entre nous et la lune. On y est presque.

En outre, un nuage de gaz a été détecté à quelques années-lumières. Il se déplace à plus de 100.000km/h vers la voie lactée. S’il accélère et heurte notre bras de la galaxie, c’en est fini de tout.

Et çà, c’est juste le côté « nature » du problème. Je ne vous parle pas de Fireduck à Washington, de l’autre taré de Pyongyang, du ministre pakistanais qui voulait bombarder Israël sur base d’un hoax ni du mégalo de Moscou et de ses envies d’excursion.

Alors, vos bonnes résolutions, « j’arrête de fumer et de boire et je vais faire du sport » votre jus détox une pince à linge sur le nez, oubliez. Profitez de la vie. Votre foie ne vous dira pas merci. Vos conjoint(e)s bien. Les vignerons bourguignons aussi.

Ne nous suivez pas sur Fesse-bouc. Please.

L’élection américaine a mis en lumière les mouvements tectonico-sociaux au sein de certaines sociétés occidentales. Une catégorie sociale perd ses repères et tente de remonter à l’arbre. Elle aimerait fuir ces environnements qui se complexifient et leur Occident qui ne dicte plus sa loi. Dans Idiocracy, ils ont attendu 2500 pour remonter à l’arbre et élire le président Camacho. La science-fiction recèle parfois des aspects amortissants. L’irréparable étant comis, l’heure est à l’analyse. Au rang des coupables, le réseau social fait figure d’accusé.

Lire la suite

Un été de feu

L’année dernière Samsung annonçait une révolution : son Galaxy Note 5 ne sortirait pas en Europe. Qui plus est, il serait privé de carte micro SD et se verrait affublé d’une batterie fixe.

Tollé des afficionados sur le vieux Continent : non seulement le coréen nous trahit par un changement d’architecture destiné à « emprisonner » l’utilisateur, mais de plus il nous zappe. Certains firent confiance, d’autres quittèrent le navire. Peu importait au constructeur, il était sûr de son coup.

Un flop commercial plus tard, les mêmes reviennent un peu plus humbles mais toujours aussi peu doués pour le marketing produit. On shunte la version 6.0 et exhibe une version 7.0, munie cette fois d’un slot pour carte micro SD. Magnanimes, ils condescendent à le commercialiser en Europe, des fois qu’il y aurait du pognon à rafler là-bas. Toutefois, pour ceux qui espéraient une batterie amovible (comme sur l’excellllent LG V10 de l’autre coréen, le vrai créatif de la bande), voilou.

Après les premières revues dithyrambiques, Sammy pour les intimes commence à livrer…

Lire la suite

Terrible attentat aux Etats-Unis

La presse internationale est encore sous le choc : Nutella, un intégriste de Redmond vient de tuer 430 millions de membres à Mountain View. La police a compté pas moins de 26,2 milliards de douilles.

Aujourd’hui, je devais poster un retour d’expérience sur divers smartphones android après deux ans d’utilisation (à condition qu’ils aient tenu deux ans). L’attentat susmentionné a changé mon agenda.

Ceux qui connaissent mon attachement farouche et viscéral aux logiciels libres et aux systèmes ouverts ne s’étonneront pas de ce qui suit :

ceci est mon dernier post sur Linkedin. Vous étiez environ deux cents à lire mes déconomanies sur la cage aux folles du corporate bullshit et je vous en remercie. A partir de demain, si vous voulez continuer, il vous faudra bookmarker www.zeskyiszelimite.com  Le lien avec linkedin s’arrête ce soir.

Bien sûr, je risque de perdre deux cents lecteurs. Mais quand on aime, on ne compte pas. A fortiori quand on aime l’open source.

A bientôt sur le blog.

Nutella_Linkedin

La diplomatie de la petite fille

Quand ma fille avait cinq ans, elle revenait parfois furieuse de l’école. Elle venait chercher réconfort et chaleur chez ses parents : « papa, celle-là, ce n’est plus ma copine ». A l’époque, je ne sentais pas, dans ce banissement, le côté visionaire de l’enfant innocent :  c’est à peu près ce que viennent de déclarer les occidentaux (j’ai renoncé à la majuscule) à Poutine.

L’autre amasse les T90 aux frontières, envoie des soldats « anonymisés » par camions entiers, enferme l’armée ukrainienne dans ses casernes. Les occidentaux, eux, son fâchés. Enfin, un peu, Il ne faut pas le dire trop fort. L’autre pourrait s’agacer.

Aujourd’hui, on confine au sublime : 28 ministres et leurs aréopages (aéro-pages aussi) se sont déplacés à Bruxelles pour sanctionner … 21 oligarques. On pourrait s’amuser, en se disant qu’un ministre européen, ça vaut 0,75 oligarque. A condition d’aller à Bruxelles.  A domicile, ils doivent valoir environ 0,50. Mais ça ne fait rire personne. D’abord, on connaissait leur valeur depuis longtemps. En plus, on paie nos 0,75 ministres avec nos impôts.

J’aurais au minimum minimorum, souhaité une interdiction de survol de l’Europe pour tous les avions russes et belarusses et une interdiction de ports pour leurs bateaux. Idéalement, cette mesure aurait été complémentée par le déplacement de quelques divisions en tous genres aux frontières polonaises et slovaques (ces pays en avaient d’ailleurs fait la demande).

NON.

Vladimir, tu n’es plus mon copain.  C’est tout. L’autre, ex-colonel du KGB, doit être vert de peur. J’espère qu’il en dormira sans son nounours ce soir. Sinon, il est foutu de se venger sur Donetsk et Karkhov. Et il faudra prendre des mesures supplémentaires. Là, c’est tous les chefs d’état, ministres des affaires étranges, voire de la défense qui se déplaceront à Bruxelles. 28 x 3, ça nous fait 84 ministres à Bruxelles, soit de quoi sanctionner 63 oligarques. Pauvre Vladimir, tu vas perdre des tas de demi-oligarques.

 

Tant qu’on a la santé…

 Voici revenu le moment des platitudes et autres banalités, des vœux présentés par tradition ou intérêts mercantiles ou parce qu’on les a envoyés l’an dernier, sinon ils vont croire qu’on est fâché. Je présente donc, de manière désintéressée et avec sincérité, mes meilleurs vœux à tous les gens intellectuellement honnêtes. Suis-je naïf ? J’ai l’impression que leur nombre augmente à nouveau.

 L’autre tradition, début janvier, consiste à prendre de « bonnes résolutions », tous les JT vous l’ont faite. Comme je ne fume pas et pratique le VTT, je vous évite le côté neuh neuh de la chose. J’ai partagé mes résolutions en deux groupes de cinq, l’un positif, l’autre négatif.

Lire la suite

Philosophie du lancer

Lancer : verbe du 1er groupe, transitif direct. Subjonctif imparfait : que nous lançassions.

  1. Imprimer à quelque chose un mouvement qui l’envoie à travers l’espace
  2. Faire connaître ou reconnaître d’un large public (Larousse).

Exemples :

Aux États-Unis, on organise régulièrement des lancer de nains, auxquels les Scandinaves préfèrent le lancer de femmes. Pour éviter tout problème, ces derniers se cantonnent aux épouses. Moins poétiques, les Écossais, eux lancent des troncs (d’arbres).

Lire la suite