Il y a une justice… (de mauvais goût)

Les dernières informations d’Allemagne pourraient choquer les émotifs à fleur de peau. En cause, à nouveau leur foutu diesel, die grosse Scheisse.

D’un autre côté, j’entends déjà les petits plaisantins suggérer que nos amis teutons, somme toute, perpétuent une longue tradition en matière d’exposition aux gaz. C’est à la  limite du mauvais goût. J’en suffoque, j’irais bien prendre une douche.

Poursuivre la lecture « Il y a une justice… (de mauvais goût) »

une année géniale et très stable

A peine commencée, 2018 connaît déjà son dieselgate informatique. La faute à Intel, son Spectre et son Meltdown. A d’autres (ARM,…) aussi mais principalement à Intel pour sa position dominante. Et aussi parce que son boss a vendu pour 28Mio $ en actions de sa société, en toute connaissance du problème. Çà, même les patrons de VW n’avaient pas osé.

En gros 2018 commence mal autour de nous. Reste à se pencher sur notre propre sort.

Poursuivre la lecture « une année géniale et très stable »

Adieu grand frère

A l’âge de huit ou neuf ans, les réunions de famille étaient souvent tendues à mon endroit. A la question sempiternelle « Qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand ? », je répondais le visage illuminé d’espoir : «Johnny Hallyday ».

Gros yeux de ma mère, et désapprobation générale de l’assemblée, laquelle mettait l’accent sur l’importance de bien travailler à l’école. Quelques années plus tard, le paternel complétait la harangue de la famille neuh neuh par : « math, physique, chimie, trois branches capitales ».

Poursuivre la lecture « Adieu grand frère »

Sacha Googly

L’avantage de réagir, c’est qu’on se situe après l’événement. Pour la frime, ça glisse tout seul. Par contre, on a aussi le temps d’analyser.

L’affaire du mémo sexiste de Google se prête à merveille à l’analyse. Au départ, un développeur de l’Empire se lâche dans un exercice de philosophie digne d’une Yugo d’occasion. Sous des apparences et une structure bien académique, il assemble des postulats sans fondement, ni références, des vérités décretées par lui-même. Rien de tel pour arriver aux conclusions voulues. 

Poursuivre la lecture « Sacha Googly »