Pour vous la péter aujourd’hui

Pour la première fois de son histoire, le baril de pétrole s’est affiché à un prix négatif hier soir. En cause, la production qui n’a que peu fléchi d’une part et la moitié de la population mondiale confinée d’autre part. Offre pléthorique, demande atone, chute des cours à des niveaux inconnus. Vous allez, sans nul doute, en parler de long en large sur les réseaux asociaux.