Et BEN Deux fois, même…

… non, pas deux fois çà. Pour calculer CE nombre de fois-là, il faudrait un supercalculateur, un ordinateur quantique,un truc que même les Chinois n’ont pas encore inventé…

Non,le problème ce sont les encyclopédies en ligne. D’abord, Quora aété hackée. Comme à l’accoutumé, les pirates sont repartis avec 100 millions d’adresses email. On ignore ce qui pousse ces gens à piquer des adresses mail à la pelle. Soit ce sont de tristes solitaires et ils s’imaginent rassembler un gros tas de chouettes copains. Soit ce sont des tyrans pervers et ils se voient déjà dominer un pays virtuel aussi peuplé que l’Allemagne et les Pays-Bas ensemble. Dans les deux cas, nous avons affaire à des insatisfaits (ce qui m’exclut du groupe, voir plus haut).

D’accord, mais les victimes, elles n’en peuvent rien et les voici pourtant nues (voir plus haut) ou assujetties à des maîtres chanteurs. Ciel, mais que faire ?

Première mesure : utiliser des mots de passes divers et compliqués. La complication engendre un important travail informatique pour décoder. La diversité, elle, isole le risque à un ou deux sites.

Deuxième mesure : dès publication de l’intrusion, vérifier si votre compte compte parmi les laissés pour compte. Pour cela, rien de tel que le site haveibeenpwned.com. Et là, stupeur, malgré toute ma prudence, oui, je l’ai été deux fois. Une fois à cause d’Adobe, l’autre à cause de Dropbox.

Mais çà, c’était avant. Aujourd’hui, nous pouvons tous enfiler un préservatif : rien de tel qu’une station Linux pour vous éviter les bobos où ça fait du bien. Déjà, Adobe n’offre virtuellement rien sur Linux. Quant à Dropbox, depuis que Condoleeza Rice est devenue présidente, j’ai totalement abandonné le site.

L’autre encyclopédie du web, c’est bien entendu Wikipedia. Eux aussi ont mis un préservatif après qu’un petit malin eût changé le profil du gros twittos compulsif de Washington : il l’a fait passerpour un pénis. Or, Google Assistant ou Siri utilisent Wikipedia comme source d’information. Vous voyez la scène avec Jean-Paul Rouve sur son canapé ?

– « OK Moogle, qui est président des Etats-Unis ? »

– « Le président des Etats-Unis est un zizi » …

Pour être complet, l’affaire est rapportée par The Verge. The Verge qui parle de pénis, quoi de plus normal, me rétorquerez-vous. En outre et pour prouver que nous avons effectué un travail en profondeur (voir plus haut), la corollaire à la proposition ci-dessus est vraie : si theverge.com parle de pénis, nous avons vérifié, the penis.com parle de verges.

Bref, sur Wikipedia, le piratage est parti d’un compte administrateur dormant depuis longtemps. Wikipedia envisage donc de brider les administrateurs du site : ils disposaient d’une fonction « unblock », celle-ci leur serait retirée. Nous on trouverait plus malin de gérer plus finement les comptes administrateurs et de demander une ré-inscription aux comptes dormants. Mais peut-être avons-nous des pensées trop pures (voir plus haut).

deux fois…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s