Margarete, mon canard

Désolé pour le jeux de mot foireux mais comparé à ce qui suit, ça reste d’un excellent niveau.

Des concurrents avaient déposé plainte contre Android. La commissaire européenne, Margarete Vestager, avait dégainé plus vite que son ombre. L’Empire, lui, a attendu son heure avant de répondre. Au milieu, un détail : le consommateur européen. Devinez qui perd ?

La grande commission y avait-elle vu une opportunité de revanche sur les amendes obamesques imposées aux banques européennes ? Toujours est-il que, sans trop réfléchir, Margarete mon canard a foncé avec une certaine barbarie : 4,3 milliards € pour abus de position dominante. Mais les avions, les bagnoles, les ballons et la cantoche gratuite coûtent un bras, donc pas question pour eux de raquer.

Voici une quinzaine d’années, Microsoft avait, lui aussi, subi les foudres de la grande commission. Ils s’en étaient plutôt bien sortis. Google ne pouvait pas faire moins. Donc,  on retire Chrome et Search du martien. En plus, on va en appel. Et comme l’Europe fait ch…, ils payeront pour le Play Store. Entre 20 et 40€ par smartphone, en fonction de la résolution de l’écran.

On compte environ 201 millions de smartphones Android en Europe. Postulons un prix moyen de 30€ et un renouvellement tous les deux ans.

30€ x 201 millions /2 = 3, 015 milliards € annuels. Après 18 mois, l’Empire va gagner encore plus d’argent pour nous fourguer ce dont nous profitions gratuitement  auparavant. Sous un autre angle, nos futurs smartphones vont augmenter, grâce à la protection des consommateurs orchestrée par la commissaire Vestager.

Dernier détail : Big Broogle vend ses Pixel 3 en Europe. Essayez de trouver une marque qui n’augmentera pas ses prix ?

Margarete c’est le canard, nous c’est les pigeons.

pigeon
On est 200 millions comme çà