Deux lettres de plus

D’accord, la grosse nouvelle de la semaine ne me concerne pas, mais quand même.

Quand j’étais jeune et con, j’ai, je l’avoue, utilisé Windows. Puis, un jour, nous étions douze réunis dans un temple et l’esprit du LIBRE est descendu sur nous. C’est donc au nom de ces lointains et brumeux souvenirs que je me fends de ce post pour con-patir avec la majorité lemmingienne qui, jour après jour, ouvre les fenêtres à Redmond.

Déjà on va vous enlever Adobe Flash et pour les plus anciens cela constituera une déchirure pareille à la perte d’un parent proche. Mais comble de l’ignominie, voici que l’appli la moins utile du monde va disparaître aussi.

  • Paint, c’est un truc gratuit de Microsoft. Ça sonne comme un oxymore, non ?
  • Paint, c’est le machin de Windows. C’est donc le machin au carré.
  • Paint, c’est l’appli qu’ouvre l’employé qui en a marre de Solitaire.
  • Paint, c’est la chose qui représente le mieux l’intérieur des hémisphères de Magdebourg.
  • Paint c’est l’appli du gosse de trois ans qui dessine son premier bonhomme devant sa maman émue.
  • Même Big Steve, tueur de Flight Simulator et géniteur de smartphones morts-nés, n’avait pas osé toucher à la quintessence de MS Windows.

 

Séchez vos larmes, moutons de Panurge. Nous avons une solution, nous les pionniers, nous les humains 2.0, nous qui avons reçu le Saint Esprit Libre . Nous, nous avons

MYPAINT

Tatsoiiiiiiiin.

Attention, nous aussi, nous pouvons jouer au Solitaire et autres. Mais en plus, on peut faire des tas de trucs très chouettes, comme, par exemple un schadok avec une boule sur la tête. Profitez, lointains cousins windowsiens, de cette trahison ultime pour sauter le pas. Après tout, de Paint à Mypaint, ce sont deux petites lettres supplémentaires. Même après dix ans de Windows, vous devriez encore pouvoir y arriver. On est vachement mieux après. A bientôt,

MyPaint

J’ai été jusqu’à installer cette connerie-là pour vous persuader. Avouez, quand même…