Démocratie et liesse populaire

​Entre le bonheur  populaire du camarade Xi Jin Ping, le bonheur populaire du camarade Poutine, le bonheur populaire du camarade Kim (quel que soit le Kim) ou le bonheur populaire du camarade Juncker,on ne sait plus où donner de la tête,tant ces pauvres gens se coupent en quatre pour nous rendre heureux.

Je le concède :  je n ai jamais mis les pieds ni à Bejing, ni à Moscou, ni à Pyongyang. Par contre, j étais à Bruxelles ce jour,capitale ensoleillée d où le camarade Juncker, fils d ouvrier et petit père du peuple européen radieux, administre notre bonheur collectif.

On y signait le traité CETA, pour lequel nos élites se sont battues avec abnégation, afin de nous assurer, nous bas peuple européen, un avenir rose d un bonheur sans limites.

Je ne résiste pas à vous livrer,ci-dessous, quelques photos des foules européennes en délire, à. l annonce de cette merveilleuse nouvelle

Le bonheur c est simple comme un coup de matraque (Jean-Claude Juncker, fils d ouvrier)

Posted In