La cage aux folles : danger

Dans un post précédent, j’avais qualifié LinkedIn de cage aux folles des bullshit jobs. Un moment j’ai eu un regret : avais-je tapé trop dur ?

Aujourd’hui, j’assume et je bombe le torse. En effet, si vous suivez l’actualité numérique, vous savez déjà que la cage aux folles a été piratée. Un hacker russe a dérobé environ 165 millions de mots de passe.

La moindre des élégances aurait consisté, de la part de LinkedIn, à nous envoyer un bref email interne : « Your account has been hacked. Please change your password immediately ». Moi, je n’ai rien reçu

Lire la suite

Keynote 2016 : résumé

La semaine dernière, Google tenait sa grand-messe, i/O 2016. Votre blog a donc visionné la keynote de l’Empire. Trop de boulot pour l’instant, je ne pouvais pas aller à Mountain View. Et j’ai horreur de l’avion. Surtout, je n’étais pas invité.

La keynote dure un peu plus de 2 heures et demie. Si vous désirez la regarder vous aussi, vous pouvez zapper les 40 premières minutes. Elles ne servent qu’à chauffer l’assistance. Sinon le youtube est ici.

Pour qui ne veut pas investir deux heures de son temps, résumons les points saillants :

  • les développeurs lambda de Google sont obèses et barbus
  • les intervenants sur scène ont tous une montre connectée
  • ils ont pris grand soin d’équilibrer les présentateurs et présentatrices
  • le décor et les fringues font faussement pauvres (ou politiquement correct)
  • ils aiment bien les émojis
  • leurs démos consistent invariablement à appeler la famille et à réserver des restos.

Lire la suite

TTIP : mais où est passé le 7e traité ?

Voici quinze jours, nous avons connu le premier véritable week-end d’été. Tout le monde en a profité pour se dorer aux rayons de notre étoile. Tout le monde ? Non, car un petit blogueur a résisté à la chaleur pour commencer à éplucher les documents mis à disposition par ttip-leaks. Pour mémoire, le TTIP se nomme aussi TAFTA, Tentative Américaine de Fourrer Tout l’Ancien continent.

Le premier document définit le cadre global du traité. Il stipule, entre autres, que les sous-entités (régions, communautés fédérales,…) seront assujetties au traité dès signature. Plus gênant, plus aucun retour en arrière n’est possible. Pas très futé, à quelques semaines d’un possible Brexit… Dans le traité de Lisbonne non plus, aucune clause de sortie n’est prévue : on voit l’imbroglio.

Passons à la suite. J’ai aussi épluché le traité agricole. Mais comme je ne suis pas compétent, ça ne m’a pas foutu la patate, je n’ai pas compris comment faire du blé. Le quatrième texte, lui, a trait aux télécoms. J’y ai trouvé une perle, que je préfère vous livrer brut de fonderie :

Lire la suite

Réseau à la con

Depuis quelques jours, la buzzosphère semble découvrir une zone de gras dans la société laborieuse : les emplois à la fois inutiles et ronflants, dits « jobs à la con ». Un exemple simple :

Une société décide d’optimiser sa production. Elle s’adresse à une SSII pour automatiser sa logistique, ses stocks, ses robots, relier le tout à son système comptable et à ses principaux fournisseurs. On s’accorde sur une équipe de six développeurs et un chef de projet pendant deux ans. Limpide.

Lire la suite