Una vera nuova finestra

Cette semaine, est marquée par deux événements difficiles à contourner. Commençons par le plus génial : le Rockin’ 1000 organisé à Cesena, en Italie. Le résultat est énoooooorme et part d’une idée absolument géniale. Désireux de voir son groupe favori se produire dans sa ville, un italien a invité 1.000 musiciens à venir interpréter « Learn to fly », gracieusement.

L’organisation lui a pris un an et au final, il a rassemblé 350 guitaristes, 250 chanteurs, 250 batteurs et 150 bassistes. Il a placé la vidéo, y compris une invitation au groupe sur youtube. A ce jour on recense presque 15 millions de vues. Bien entendu, les Foo Fighters ont promis de venir, difficile de résister à un moment pareil (sans compter la pub gratuite).

On est dans la Comm 2.0, la plus pure. Le concept est bluffant, les résultats aussi et le tout sur base d’un vrai modèle collaboratif. Difficile de ne pas relier ce modèle aux affirmations de Rifkind : lui nous annonce la fin du capitalisme et son remplacement par une société basée sur le modèle collaboratif. Au niveau communication, les italiens viennent de l’inventer.

Beaucoup plus à l’Ouest, Nutella a fait semblant de comprendre le 2.0. Lui aussi. Il est prêt à nous livrer sa nouvelle mouture de Windows pour rien, si vous possédez la version 7 ou 8… Gentil, non ?

Vous avez déjà payé pour du spyware, vous ?

Moi non plus, et je ne suis pas prêt à commencer. Et je n’ai pas l’impression d’être seul. Sur le principe d’abord, ils ont raté leurs deux derniers OS (8.0 et 8.1). La gratuité du nouveau me semble la moindre des choses, pour obtenir le pardon des utilisateurs floués.

Que nenni, ce n’est pas le style de la maison. On en revient au bon vieux pot de vaseline à Billou : on présente le tout dans un message articulé autour des facilités pour l’utilisateur, y compris Cortana. Ah Cortana, concept génial : tu lui parles, plus besoin de taper. Et elle trouve, elle trouve.

Elle trouve tout. Y compris vos photos, films cochons, votre compta, chiffres du lotto, dernières commandes en ligne e tutti quanti. Bien entendu, de temps en temps, elle renvoie l’info à la maison. D’accord, c’est le même procédé que Big Broogle et la vieille pomme sur les mobiles. Sauf que Big Broogle vit de la pub et vous fournit la plupart des contenus gratuitement en échange. Quant à la vieille pomme, on n’avait plus d’illusion depuis des plombes. Et puis, les mobiles se rangent sous le concept du BYOD. YOUR own device : c’est VOTRE problème.

Pour les entreprises, ce genre de pratique va poser de gros problèmes. DMZ et routeurs sécurisés par ci, procédures et spécialistes par là, Nutella aura vos données, d’une manière ou d’une autre. Sauf, probablement à payer des licences super super super professionnelles à un fric fou (retour de la vaseline).

Pour les particuliers soucieux du respect de leur vie privée, il leur appartient de décider si tout les Etats-Unis (Redmond+Big Broogle ou la vieille pomme) auront leurs données.

Reste bien sûr notre alternative favorite : dois-je vous rappeler que c’est Linux qui fait tourner l’Internet mondial ? Dois-je vous rappeler aussi que certains Linux desktops sont, au niveau convivialité, au minimum égaux à la crème de Nutella ? Et si vous cherchez un smartphone, Ubuntu vous propose un Ubuntu Meizu tout à fait acceptable pour 300€. Lunatique ou vieux romantique ? Peut-être. Mais pas seul : lisez le commentaire de « Riverdancer » dans l’article en référence. Pour en avoir testé des dizaines, je serai d’accord avec lui. Si vous venez de Windows, n’essayez pas de jouer les Stallmann et de tout lancer à la ligne de commande. Linux Mint, par contre est le desktop le plus proche et utilise toutes les librairies Ubuntu.

Cette semaine, les italiens ont donné un coup de jeune au monde de la communication, à la musique et à 15 millions de visiteurs. Nutella, après un an en poste, affiche déjà les rides de Billou. Cette semaine, les Européens sont jeunes.