Les fleurs de Marge

L’occidental cultivé n’est pas sans savoir qu’Homer Simpson exerce avec une compétence toute personnelle le métier de responsable de la sécurité à la Centrale atomique de Springfield. Plus fort encore, ce cerveau universel a été capable de calculer la masse du Boson de Higgs 14 ans avant sa découverte.

Pas étonnant dès lors qu’un pareil cerveau soit aussi capable d’anticiper les mutations biologiques.

Nous avons tous un jour vu le résultat des rejets sans danger dans la rivière adjacente : des poissons à trois yeux dont les appendices servent autant de pattes que de nageoires.

Balivernes, billevesées et autres rêveries d’artistes sous influence de quelques canettes de Duff gaulées chez Apu ?

Peut-être.

Il n’empêche : à Fukushima, le Springfield japonais, on n’a pas (encore) trouvé de poisson à trois yeux. Mais on y a photographié des marguerites. Aucun doute, le responsable de la sécurité à Fukushima travaillait aussi pour Monsieur Burns.

Fukuguerites

Un commentaire sur “Les fleurs de Marge

Les commentaires sont fermés.