Technossaire J-L

J

Just Another Vague Acronym : parfois appelé Java. La plate-forme de développement a séduit, à l’origine, par sa portabilité (et aussi par sa proximité avec le C++). Mais c’était à l’époque SUN. Depuis, SUN fut racheté par Oracle et, aujourd’hui, Just Another Vague Acronym bénéficie de juste un vague support. Le nouveau taulier aime les licences payantes. Comme Java est gratuit, il ne semble pas au centre des préoccupations, sauf besoins internes. D’où les récents flottements.

L’intérêt de traiter du sujet est plus sociologique que technique. Aujourd’hui, Java crée un conflit de générations où très souvent, les plus jeunes programmeurs sont les plus compétents . En cause, les changements de frameworks successifs et la formation qui n’a pas suivi. Pas facile à gérer, on se retrouve de plus en plus souvent face à des jeunes frustrés. Moins payés que leurs aînés, inférieurs sur le plan hiérarchique, ils sont conscients de produire un meilleur travail sans véritable reconnaissance. D’où l’instabilité dans les équipes.

Juniper : fabricant de routeurs spécialisés dans les réseaux à larges bandes. Bon résultats en 2012, gamme complète sur son créneau. Comme Cisco et les autres chinois, on attend des nouveautés un rien surprenantes. L’avènement d’IP6 pourrait leur en offrir l’opportunité.

K

Kobo : si, ça existe. Ils sont même les deuxièmes vendeurs de liseuses mondiaux (ebooks), au monde planétaire. Ils en ont même différentes tailles. Ils proposent aussi des livres numériques à télécharger directement. Bref, un petit écosystème complet. En fait, ils sont le principal rival du Kindle.

L

Lenovo : qui est numéro un  des PC’s ? HP revendique la place. Faux dit Lenovo. Quoi qu’il en soit, qu’il en fût ou qu’il en puisse être, leurs laptops sont de loin les meilleurs du monde (très chers aussi), fruit du rachat des légendaires Thinkpad d’IBM. Là où votre portable tiendra trois ans, le Thinkpad, lui vous servira au moins une demi-décennie. Ajoutez-y un clavier exceptionnel, bref peu importe s’ils sont numéro un ou deux, leurs Thinkpad sont excellents.

Lenovo commercialise aussi des tablettes et des ardoises, avec un certain succès. Au CES, ils ont présenté deux smartphones sous Android, avec processeur Intel Clover Trail, une vraie bête de course. Bref, ils avancent dans les domaines porteurs, forts de la qualité de leur produits-phares. Tout le contraire de Dell.

LinkedIn : le réseau social professionnel par excellence s’appuie d’abord sur un management de qualité. Au contraire du vapourware de Fesse-bouc ou Twitter, LinkedIn offre des services concrets et directement branchés sur la vie de l’entreprise et des professionnels . Les acquisitions, modestes leur permettent d’obtenir davantage d’informations sur le membres afin d’optimiser les liens à l’intérieur du réseau (p. ex. l’excellent Rapportive).

Les fonctionnalités offertes permettent au recruteur de complémenter, voire remplacer les cv-thèques conventionnelles. Un petit effort sur le moteur de recherche les placera en position incontournable et rendra les monster et autres stepstone superflus.

On n’a pas fait de film sur LinkedIn. Pourant, les derniers résultats financiers étaient remarquables et le cours de l’action a triplé depuis son introduction en bourse. La vraie qualité se passe de  bling bling.

LG : face à l’autre coréen, l’autrefois dénommé Lucky Goldstar a sorti les canons. Débauchage de personnel, concurrence acharnée sur tout ce qui inclut un écran : téléviseurs où ils prétendent posséder une avance, smartphones où ils essayent d’embêter le gorille de la galaxy. L’autre annonce son S IV ? Je sors mon Optimus G Pro, avec des spécifications ébouriffantes.

En fait, entre les deux coréens, les relations étaeint aussi tendues qu’entre les deux Corée… Mais, comme nous sommes au pays du matin calme, on a résolu ses différents autour d’un déjeuner arbitré par quelques ministres. On n’est pas aux States, que diable.

Résultat, chacun retire ses plaintes et on va résoudre ses conflits en gentlemen, le tout probablement piloté par un ou plusieurs ministères. Peu importe les frictions entre les deux maisons, pourvu que le monde soit dominé par la technologie coréenne. D’une situation de concurrence acharnée, on a l’impression d’assister à la naissance d’un cartel ou d’un oligopole organisé par l’état. On n’est pas en Europe, que diable.

Posted In