Technossaire B-C

B

Baidu : aucun intérêt en occident, sauf que j’ai trouvé une société techno commençant par « B ». Je ne voulais pas vous faire l’insulte de parler de Belkin.

Belkin : société californienne, fabricant de tout et de rien, surtout de ce dont vous n’avez pas besoin. Vient de refaire surface en janvier par l’annonce du rachat de Linksys. Donc, bientôt, ils auront un produit utile. C’est ça la surprise de 2013.

C

Cisco : le gorille des équipements réseaux plafonne depuis deux ou trois ans. A mesure qu’Internet et la VOIP atteignent leur vitesse de croisière, le salut ne viendra que par l’innovation technologique, basée sur des solutions. Voici quelques années, ils ont présenté une vidéoconférence basée sur l hologramme : vous ne dialoguez plus avec un écran mais avec l’hologramme de votre interlocuteur présent à côté de vous, façon Star Wars. On aimerait voir cette techno se généraliser. Sinon, ils se défont de Linksys, leur entrée de gamme (voir ci-dessus). On en conclut donc un recentrage de leur stratégie vers les clients corportate.

Au global, ils risquent de perdre des plumes à l’avenir, face à la concurrence chinoise. Si les marchés anglo-saxons leur semblent promis, l’Asie par contre, ira au prix les plus bas.

Chrome : désigne à la fois un browser et un OS. L’OS semble gagner en popularité auprès des étudiants américains (PC’s pour une bouchée de pain, documents dans le cloud, wifi accessible sur tous les campus et les cités U). Défaut de l’OS : pourrait bientôt faire double emploi avec Android. Quant au browser, il garde ses qualités de vitesse et convivialité mais peine à devenir numéro un mondial.

Commission européenne : comme ils se sont arrogés le droit de négocier ACTA dans notre dos, leurs actions ignares me paraissent devoir être rappelées. Incapables d’apprendre de leurs erreurs, ils viennent de passer une deuxième couche : la djeuns Neelie Kroes trouve tout à fait normal d’abandonner la neutralité du net, d’accepter un Internet pour riche et un pour pauvres. Si vous avez vu le film « The Brussels Business », vous savez probablement d’où elle sort cette nouvelle et immonde idée. Ça sent encore une fois la lettre au député européen et la pétition de masse en ligne.

Craigslist : a peu près aussi intéressant que Baidu. On espère un GUI un rien plus sexy. A la hauteur du contenu, en somme. Mais j’ai un troisième nom en « c ». Sinon, j’aurais dû parler de Chatroulette…