Le boss des fenêtres prend la porte…

…sa vengeance sera terrible.

Chez Microsoft, les Steve sont polarisés dans le même sens, donc ils se rejettent. Respectueux des lois de la physique, le plus gros a fait comprendre à l’autre que, si les fenêtres étaient fermées, la porte était grande ouverte.

D’accord, c’est une interprétation personnelle. Pourtant, hier, Big Steve avouait que les ventes de Surface, la tablette maison, décollaient modestement. De quoi faire comprendre au petit qu’on ne le retient pas. D’un commun accord, le dauphin quitte la cour. Reste qu’à partir de maintenant, le sort de Windows 8 repose sur une seule tête : celle de Big Steve. Déjà plusieurs fois sur le bûcher, elle serait la prochaine à rouler en cas d’échec.

Quant au dauphin, il va falloir le recaser. Ca tombe plutôt bien. Au Belize, McAfee est recherché par la police dans le cadre d’une histoire glauque, très glauque. Or chez MacAfee ils connaissent très bien MS Windows : ils sont les meilleurs ralentisseurs l’OS. Sinofsky nous semble donc tout indiqué pour remplacer John McAfee : il freinera encore plus Windows et Big Steve en fera une attaque. Ce qui permettra au premier de récupérer le trône du gros.