Sans Msung ?

Si votre femme vous coûtait 1Mia USD vous divorceriez peut-être. Vous tenteriez en tous cas de vous aérer. Votre partenaire, s’apercevant de votre frustration, viendrait vers vous pour en discuter. Ça rabibocherait, ça ne réparerait pas.

En outre, ce comportement semble universel. Même en Corée, ils raisonnent pareil.

Ca ne vous rappelle rien ?

Voici deux semaines, Eric Schmidt s’est rendu en Corée.

Voici un mois, Samsung fut condamné. Ils ont porté le chapeau pour Big Broogle, lequel les a planté en rase campagne.

De quoi donner à Samsung l’envie de s’aérer un rien. D’abord, ils ont présenté la gamme ATIV sous W8. Mais on n’a pas le sentiment d’une véritable stratégie, plutôt d’un coup de colère. Or les connaisseurs savent que le Coréen tient à son indépendance : ses portables sont équipés de cartes microSD et de batteries amovibles (contrairement aux recommandations de Big Broogle).

Hier, androidauthority (le meilleur blog sur le sujet) sort le lapin du chapeau : Bada (l’OS maison) et Tizen (l’OS développé avec Intel) fusionnent. Pour info, Tizen bénéficie du soutien de quelques pointures telles que Panasonic, Intel, Orange, Huawei ou Sprint.

Si j’étais Eric Schmidt, mes mains en deviendraient moites. Bada (C++) possède une bibliothèque d’applications prouvée. En outre, le GUI Touchwiz (maison) provient de Bada. Enfin, les applis du Galaxy Note II sont basées sur Touchwiz, donc sur Bada.

Placez Tizen (linux et HTML5) en couche inférieure, en charge de la gestion du matériel, de l’écran et autres périphériques ainsi que de Bada. Au-dessus de cet OS ouvert, la couche Bada offre un GUI mûr et plein d’applis. Secouez, mélangez et vous obtenez votre clone. Comble : Tizen supporterait aussi les applis Android. Aïe…

Bref, voici la réponse à la question posée par androidauthority : pourquoi Samsung veut-il son indépendance d’Android ?

D’Android, du gros Eric, de ses costumes beiges et de son look de chef du bureau et des commentaires du genre :  « ceci ne concerne absolument pas Google » … Incidemment, ajoutez-y un milliard de dollars d’amende.

 

Le beige, c’est très webeux, non ?