Bob le Boss

Bob a du démissionner de son poste de boss de la Barclays. La banque manipulait un taux fondamental pour la finance occidentale, le Libor. Ce taux interbancaire est fixé chaque jour par un panel de banques et sert de référence mondiale aux prêts et emprunts à court terme. Il s’agit d’une moyenne et chaque banque s’engage, sur l’honneur, (ben quoi?) à émettre une offre honnête (mais arrêtez) et à respecter (vous êtes lourds, maintenant) ledit taux.

Dans un court moment d’égarement (à peine quatre ans) la Barclays, la banque à Bob, a un rien bidouillé les cours en fonction de ses propres intérêts.

Comme on estime que le taux du Libor peut influencer les cours, contrats et taux d’environ 350Mia USD journaliers en aval, les conséquences ont été terribles pour Bob, le Boss de Barclays. Il a dû renoncer à son bureau et à ses bonus.

Heureusement, il a retrouvé du travail à l’Agence Moody’s. Nous nous sommes procuré la première photo, ci-après.