Sacha Googly

L’avantage de réagir, c’est qu’on se situe après l’événement. Pour la frime, ça glisse tout seul. Par contre, on a aussi le temps d’analyser.

L’affaire du mémo sexiste de Google se prête à merveille à l’analyse. Au départ, un développeur de l’Empire se lâche dans un exercice de philosophie digne d’une Yugo d’occasion. Sous des apparences et une structure bien académique, il assemble des postulats sans fondement, ni références, des vérités décretées par lui-même. Rien de tel pour arriver aux conclusions voulues. 

Lire la suite

Deux lettres de plus

D’accord, la grosse nouvelle de la semaine ne me concerne pas, mais quand même.

Quand j’étais jeune et con, j’ai, je l’avoue, utilisé Windows. Puis, un jour, nous étions douze réunis dans un temple et l’esprit du LIBRE est descendu sur nous. C’est donc au nom de ces lointains et brumeux souvenirs que je me fends de ce post pour con-patir avec la majorité lemmingienne qui, jour après jour, ouvre les fenêtres à Redmond.

Déjà on va vous enlever Adobe Flash et pour les plus anciens cela constituera une déchirure pareille à la perte d’un parent proche. Mais comble de l’ignominie, voici que l’appli la moins utile du monde va disparaître aussi.

Lire la suite

Le dromadaire à dos plat, c’est 375 000€ par jour

Cher marché,

depuis quelque temps, tu me bombardes de demandes de développeurs front-end. Pas de problème.

Tu ajoutes : ils doivent connaître les frameworks angular, node et bootstrap. Et jQuery. Pas de problème.

Tu précises : oui, mais angular 2. Pas de problème.

Et angular 1 aussi, tant qu’on y est. Pas de problème.

Tu complémentes : et puis aussi HTML5 et CSS3. Pas de problème.

Et tu termines par : et bien entendu JEE, Spring et MVC.

Lire la suite

C’est pas mon truc

J’ai eu l’honneur, dans ma carrière, de côtoyer un champion de Taekwondo. Aussi, quand une news sur ce sport apparaît, je me fends d’un post. Déjà, c’est rare, ensuite ça me rappelle mon collègue, occasionnel développeur PHP entre entraînements et combats.

La très respectable fédération mondiale de Taekwondo, donc, vient de changer de nom. Avant, elle se dénommait « World Taekwondo Federation ». Seulement le sigle faisait rire beaucoup sur le web, où pullulaient les commentaires bas du bide, du style : « Taekwondo, What The F… ».

Lire la suite

Une frite, deux fois

Franchement, l’époque est pourrie : aux States, Fireduck ne veut plus appliquer le principe de solidarité dans l’OTAN. Dans le Golf, les pétro-monarchies s’excluent mutuellement. En Europe, pas une semaine sans qu’un taré ne se foute en l’air au nom d’un dieu que, depuis l’origine de l’humanité, personne n’a jamais entraperçu. Et voilà que l’UE y va de son couplet…

Cette Union européenne, soucieuse de réguler tout, de la composition de la vodka jusqu’à la structure des bâtons de rollmops vient d’avoir l’idée Terminator. A côté, le Brexit, c’est pet de lapin et roupie de sansonnet : incapable de se libérer de sa névrose régulatoire infernale, cette Europe prétend, sans même se poser la question d’une procédure référendaire préalable, interdire la double cuisson des frites.

Lire la suite

Soyons bassement matérialistes

Pour une fois je me sers de mon blog à des fins mercantiles.  Bon, d’un autre côté, tous frais confondus, il me côute aussi un bras sans jamais avoir rien rapporté, le bougre.  La pince à linge sur le nez, j’annonce donc une voiture d’occase aux caractéristiques suivantes :

Audi A4 Avant 2.0TDI 170 CV 

  • Mise en circulation : août 2010
  • 75 000 km
  • Peinture noire métallisée
  • Jantes alu + 1 jeu de pneus d’hiver montés sur jantes (alu itou)
  • Boîte manuelle
  • Intérieur cuir noir
  • Toit ouvrant électrique
  • GPS mis à jour l’an dernier
  • Ordinateur de bord
  • Climatisation électronique
  • Phares au xénon
  • ABS, ESP, gnagangni et gnagnaga

La voiture a appartenu à ma femme, le moteur ne sait pas ce que signife 150 km/h (même pas en Allemagne). L’état général est plus qu’acceptable. Si vous êtes intéressés disez leumeuleu en commentaires. Les images se trouvent après la pub le break.

Lire la suite

L’hypoténuse de Sundar

J’ai regardé la Google I/O 2017 sur youtube le week-end dernier. Pour vous éviter de devoir subir le même sort par ces journées estivales, je vous en parle ci-dessous.

Au début, on voit une scène et les gradins se remplissent de personnes en légères surcharges pondérales. En même temps, on entend de la musique. Et puis le patron de Google entre sur scène. Et là…

Lire la suite